Fin des lignes RTC en France : quelles implications pour vos systèmes d’alarme ?

Publié le : 04/03/2021 17:50:40
Catégories : Alarmes , Support technique

Fin des lignes RTC en France : quelles implications pour vos systèmes d’alarme ?

En janvier 1988, le Réseau Téléphonique Communté (RTC), le réseau téléphonique français est déployé par les PTT puis France Télécom et enfin Orange. Mais depuis 2018, il n’est déjà plus possible de se faire installer une nouvelle ligne, et ce réseau va donc progressivement disparaître, laissant place aux solutions de téléphonie tout IP (Internet Protocol).

En effet les coûts de maintenance des anciennes lignes et l’évolution des technologies qui deviennent plus performantes amènent petit à petit à la fin du RTC. 

A l’horizon 2023, tous les téléphones « fixes » seront branchés à une box et alimentés par une prise secteur.

Qu’est-ce que cela implique pour les systèmes d’alarme RTC ?

Les alarmes dites « RTC » étaient reliées aux lignes téléphoniques pour transmettre les messages d’alerte aux particuliers ou centres de télésurveillance. 

Une intervention est donc nécessaire afin d’assurer de nouveau convenablement ces alertes. 

Pour éviter d’avoir à changer l’ensemble de l’installation, la marque ALTEC a conçu un produit, le SWITCH’GSM IP 3G, qui sera une passerelle GSM et IP pour répondre à la fin des lignes RTC. 

L’installation existante n’aura pas besoin d’être modifiée et la passerelle servira à faire communiquer son transmetteur téléphonique. 

Grâce au Switch’GSM IP 3G, l’alarme passera par le réseau GSM (ou box Internet en alternative). L’un de ses avantages et qu’il fonctionne aussi bien en 3G qu’en 2G, en basculant de l’un à l’autre en cas de besoin. Il suffira d’intégrer une carte SIM M2M (machine to machine) pour pouvoir utiliser ce réseau GSM.

Avantages de la solution :

- Double canal de transmission Ethernet et GSM

- Supervision des deux canaux de transmission paramétrable jusqu’à une fois par minute

- 2 sorties configurables avec plus de 10 attributs possibles (dont défaut Ethernet, défaut GSM, brouillage GSM…)

- Cryptage des données de la trame d’alarme vers un télésurveilleur au format DC-09

- Fonctionnement du module GSM sur les réseaux 2G et 3G des opérateurs.

- Possibilité d’accueillir des cartes SIM de type M2M et multi-opérateurs

Partager ce contenu